Quelles sont les clés d’une bonne communication avec les enfants ?

Un enfant a besoin de ses parents ou d’un éducateur pour l’aider à comprendre et extérioriser ses émotions. Il est donc capital de communiquer avec lui et de répondre à son besoin de les partager. Comment s’y prendre ? Réponse dans ce guide.

Quelle est l’importance de la communication pour un enfant ? 

À l’école, un enfant ressent de la fatigue et accumule des tensions en devant parfois gérer seul ses émotions. Et pour cause, il n’est pas toujours facile pour lui de parler avec son enseignant ou ses camarades. Une fois à la maison, il se sent mieux et peut évacuer son stress. Le fait de développer un sentiment de sécurité émotif lui permet de mieux gérer ses émotions si une telle situation se reproduit. L’enfant sera plus enclin à apprendre lors de son retour en classe. 

Une communication honnête et ouverte avec un enfant permet à celui-ci d’aborder plus sereinement des choses importantes qui se passent dans sa vie. De la même manière, les parents seront plus à l’aise au moment où il faudra affronter des sujets plus compliqués. 

En effet, si l’enfant a conscience du fait qu’il peut discuter avec ses parents de ce qu’il vit, il sera plus à même de leur parler de ses soucis, et posera plus facilement des questions. Essayez ce site pour en savoir plus sur le sujet. 

Comment obtenir une bonne communication avec son enfant ? 

Pour obtenir une relation de confiance, il convient de : 

  • le laisser s’exprimer,
  • ne pas mentir ni menacer,
  • lui poser des questions directes et lui donner le temps de répondre,
  • ne pas dramatiser ni banaliser
  • bien l’observer pour détecter la communication non verbale.

Il est aussi capital de privilégier un environnement calme. En effet, la communication sera plus facile si l’enfant sent que son interlocuteur est plus attentif. 

Pour cela, il vaut mieux éviter de faire deux choses en même temps, comme regarder son téléphone pendant que l’enfant parle. Le choix du moment est aussi important. 

L’enfant risque de ne pas vouloir parler si son attention est accaparée par la télévision ou un jeu. L’heure du repas ou avant le coucher est par contre propice aux échanges. 

Comment inciter un enfant à s’exprimer ?

Parfois, l’humour facilite le contact avec les parents ou les éducateurs. Certains enfants peuvent n’avoir rien à partager. En effet, même les enfants d’âge scolaire ne savent quoi répondre à une question banale comme « qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui ? ».  

La parade consiste dans ce cas à demander : 

  • Avec qui tu as joué cet après-midi ?
  • Qu’est-ce que tu as préféré pendant les cours ?

Les questions ouvertes sont généralement plus efficaces que celles qui se répondent par oui ou non. 

Il convient de s’assurer que l’enfant se sent concerné par la discussion. Certains enfants ont besoin qu’on se mette à leur hauteur pour discuter. 

Parler de ses centres d’intérêt est aussi une stratégie payante : cela permet de lui montrer que ses opinions et ses goûts comptent. Enfin, passer du temps en famille lui fera sentir qu’il est un membre à part entière du foyer.

Previous post Site de vente de champagne : comment choisir ?